top of page

Articles et billets

Rechercher
  • Photo du rédacteurBascar

Selon une étude...

...Avoir un chat augmente vos risques d'avoirs des troubles mentaux


Confusion classique entre corrélation et causalité.

Outre les réserves classiques sur la notion de "troubles mentaux" déjà évoqués dans la vidéo "Les maladies mentales: nosologies et systèmes de classifications" (visible ici)


On peut légitimement présupposer que bien des gens inaptes aux relations sociales les plus élémentaires se prennent des chats pour contrecarrer la solitude.

C'est en tous cas une théorie un peu plus occhamo-compatible que le fait de postuler, chez le chat, un agent psychopathogene (même si ces charmantes petites bêtes peuvent trimbaler un sacré paquet de parasites transmissibles à l'homme...dont certains nous font adorer...la présence de chat-sic-).

La vulgarisation scientifique tombe fréquemment dans ces confusions corrélation-causalité. Tout comme le scientisme d'ailleurs.

Car si l'on est clair dessus le trans-rationnel nous tend les bras avec son florilège...d'ignorances



192 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Une professionnelle digne de ce nom

Cela fait 25 ans que j'étudie la psychologie de la manipulation. Et il aura fallut 25 ans pour que je tombe sur une vulgarisation qui ne se vautre pas dans le sophisme de processus désymetrisé...(Enfi

Comments


bottom of page