top of page

Articles et billets

Rechercher
  • Photo du rédacteurBascar

"Se révolter, est une preuve que nous sommes encore vivants"

Certes, au premier niveau, il faut être vivant pour éprouver un sentiment de révolte et passer à l'acte. Au deuxième niveau, une part de moi avait envie d'écrire à l'auteur "vous en doutiez"? Puisque, manifestement, il ressent le besoin de "prouver" à une tierce personne le fait qu'il ai survécu. Au troisième niveau l'on distingue un individu qui a reçu moult maltraitance de la part de son père, qui a cru en mourir et qui remet en scène cette peur primordiale refoulée au sein d'un combat politique dont la motivation réelle serait la tentative inconsciente de déchoir enfin ce père qui n'en est pas un.

Que les humains se compliquent la vie et l’existence parfois...

En même temps pour pouvoir le discerner avec autant d'acuité, cela demande d'avoir un tantinet exploré sa propre ombre, il est vrai.

On pourrait d'ailleurs aller plus loin et sentir que l'auteur a aussi un autre intérêt connexe à ne pas rendre conscient tout ceci et à se raconter qu'il ne s'agit que d'un combat politique...

Plus les décennies passent plus je suis estomaqué de tout ce qu'il est possible d’inférer depuis des indices en apparence aussi dérisoires...Et avec des taux de réussites effectifs (et non spéculatifs) qui rendraient jaloux les plus pointilleux des adeptes de l'évidence based médecine...

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Une professionnelle digne de ce nom

Cela fait 25 ans que j'étudie la psychologie de la manipulation. Et il aura fallut 25 ans pour que je tombe sur une vulgarisation qui ne se vautre pas dans le sophisme de processus désymetrisé...(Enfi

Commentaires


bottom of page