top of page

Articles et billets

Rechercher
  • Photo du rédacteurBascar

Quand les imbéciles touchent le fond, ils creusent.


L'on apprends ici que le wokisme faisant son affaire, il est question d’ôter le terme de "race" du célèbre jeu de rôle "donjon et dragon" de Gary Gygax. Ce terme ayant prit avec les années une connotation péjorative, il était temps pour les chevaliers blancs d'y remédier. Le terme sera ainsi remplacé par..."espèce".

Sauf que, bande de résidus de glaviot de fils trisomiques de ministre Macroniste en vacance à Tchernobyl, les mots ont un sens et "race" indique une proximité bien plus proche "qu’espèce". En taxonomie, la "race" est une sous-classe de l’espèce. Ainsi, au nom du "sentiment d'inclusivité", vous êtes en fait en train de réaliser une antitélie complète puisque le terme d’espèce implique une plus grande distance entre les individus décrits que celui de race.

Mais ça y est, l'on réagit désormais aux connotation émotionnelles des termes et non à leur signifiant. Le travail de trépanation arrive à son terme. L'homme du 21 ème siècle est prêt à être télécommandé via les charges affectives que les médias colleront aux termes, et tant pis si l'on produit de parfait contre sens.

La guerre c'est la paix, le travail rends libre et autres billevesées.

Mais dans un monde de psychotiques, qui se soucie encore de la fonction Paternelle n'est ce pas? Bientôt ils nous inventerons un mot de novlangue tel que "pateringard" ou "vieumascu" et le fil d'Ariane pour sortir de l’indifférencié sera définitivement perdu.




76 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Une professionnelle digne de ce nom

Cela fait 25 ans que j'étudie la psychologie de la manipulation. Et il aura fallut 25 ans pour que je tombe sur une vulgarisation qui ne se vautre pas dans le sophisme de processus désymetrisé...(Enfi

Comments


bottom of page